Société: partenariat sud -sud l’ancienne ministre de la justice béninoise Mme Reckya Madougou pose des actes forts


 la Couveuse d’Entreprise une  Promotion de l’Emploi par la Micro-entreprise (CEPEM) mise en place par la mairie de Dakar pour être près des réalités des populations.

Mme Reckya Madougou    a effectué une visite dans les locaux du Réseau des Associations pour le Bien Être Communautaire (RABEC), et dans un centre d’adaptation et d’éducation des enfants en rupture.

» Cette structure devrait inspirer beaucoup de pays africains. Parce que la couveuse de cette structure de la mairie de Dakar est au plus près des réalités de nos populations » a-t-elle déclaré.

» j’apprécie beaucoup ce que fait le RABEC à côté de la CEPEM. Je précise là où nous sommes aujourd’hui nous sommes au contact d’une réalité concrète. Nous avons vu des jeunes femmes qui dans un contexte classique seraient totalement perdues. Mais cette façon de tendre la main et de donner une seconde chance de succès dans la vie est juste formidable. Vous savez nous les Africains nous naissons dans des familles et dans un contexte de solidarité. Et si les mécanismes politiques publiques mettent en place ne taclent pas la solidarité on passera à côté » a fait savoir l’ancienne Garde des Sceaux du Bénin.

A en croire, Madame la ministre, en Afrique nous avons souvent une gouvernance a double vitesse. C’est à dire une grande majorité de la population qui vit dans la pauvreté et dans des conditions de précarité et à côté nous aimons montrer des succès à saluer mais qui ne constituent pas la réalité.

Pour elle, le FODEM a choisi de nouer un partenariat avec le RABEC qui est une structure qui œuvre dans plusieurs domaines particulièrement la formation. » Nous nous sommes dans la formation des groupements de femmes, depuis le mois de janvier, nous sommes en tournée au niveau des collectivités territoriales en partenariat avec le Rabec pour former capaciter et renforcer les compétences des femmes dans le domaine de l’éducation financière, de l’entrepreneuriat féminin et dans le domaine de l’économie sociale solidaire.

Le directeur exécutif de l’ONG Rabec (Réseau des Associations pour le Bien Être Communautaire), Youssou Badji qui a eu le privilège d’accueillir la ministre béninoise et la directrice générale du FODEM s’est réjoui de cette visité. » Au nom de toute l’équipe du RABEC qui depuis 20 ans mène ce genre de travail et une ministre qui partage le même idéal, la même vision et qui ne cesse de sillonner les villes africaines pour faire de cette œuvre, une œuvre panafricaniste. Notre souhait c’est de faire de telle sorte que le travail que nous avons entamé soit utile pour toutes les femmes de Dakar et du Sénégal ».

 

La directrice générale du Fonds de Développement et de Solidarité Municipale (FODEM) Aminata Diop Samb, a tenu à féliciter et à remercier à Madame la ministre pour toutes ses actions.  » Elle a été à l’origine de ce même programme au Bénin et à développer plusieurs programmes qui accompagnent les enfants en situation de rupture »

 

Previous Confemen 2019 *Macky Sall : « Entre 2012 et 2020, on a eu 27 % de taux d'accroissement
Next Football. Le CNEPS Excellence de Thiés décline ses ambitions pour la prochaine saison