Société: Revue annuelle sur l’équité et la transparence un pilotage important pour atteindre des objectifs


.
C’est sous la présence de M. Mamadou TALLA, ministre de l’éducation nationale que s’est déroulée la 6ème revue annuelle sectorielle du programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence. Nombreux sont ceux qui ont participé à cette rencontre tenue ce matin tels que le représentant de la société civile, le représentant du ministère de la famille, le représentant du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, les partenaires techniques et financiers, les directeurs généraux et responsables de collectivités locales.
M. le ministre Mamadou TALLA est revenu sur l’objectif de cette rencontre « l’objectif est double, d’abord le secteur de l’éducation et de la formation qui a un rôle essentiel et capital. Nous avons plusieurs ministères qui consacrent ce ministère, le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, le ministère de l’éducation, le ministère de l’enseignement supérieur et le ministère de la famille, de la femme »Il ajoute « c’est extrêmement important, nous en sommes à la 6ème édition et l’objet d’un partage extrêmement important au niveau national. On est parti des 14 régions avec l’ensemble des partenaires que ça soit techniques, financiers, les partenaires sociaux, tous ceux qui sont autour de l’éducation et de la formation » a-t-il fait savoir dans une interview accordé à infos Dujour .sn. Ceci dans le but d’analyser, regarder les prévisions, d’échanger pour la facilitation de l’atteinte des objectifs dans l’année 2018 vers une projection de 2019 en procédant par des rectifications en cas d’erreurs.
Par rapport au bilan retenu, le ministre Mamadou TALLA parle d’un bilan largement positif face aux objectifs compte tenu de l’injection d’une somme de plus de 700 milliards faite par le chef de l’état. A ce titre il dit : « nous avons consommé l’année dernière 93% de notre budget et donc dire que en terme de prévision et terme de réalisation, nous sommes satisfait et surtout cette dynamique unitaire le fait qu’il y’ait eu l’ensemble des partenaires techniques et financiers (l’UNESCO et tous les autres, les syndicats, la société civile) »Pour le ministre de la formation professionnelle, il s’agit de ce dynamique unitaire pour atteindre les objectifs afin de former, qualifier et insérer les jeunes de demain.S’agissant des défis à relever, le ministre Mamadou TALLA parle de plusieurs défis dont l’atteinte des objectifs qui en est une avant de citer l’accès équitable, l’accès élargi, l’inclusion entres autres.
Dieynaba Agne