Société:dialogue intergénérationnel le féminisme Sénégalais au cœur des débats


Une rencontre de dialogue intergénérationnel a eu lieu ce mardi 05 novembre 2019.A cette occasion plusieurs participants ont pris part à cet événement animé par des panélistes qui ont débattu sur le sujet.
C’est ce matin qu’a eu lieu une rencontre de dialogue intergénérationnel centré sur le féminisme sénégalais. La coordonnatrice de programme Mme Selly BA en est revenu « on est au niveau du musée de la femme sur une rencontre portant sur le dialogue intergénérationnel, sur le féminisme sénégalais »résume-t-elle. Pour cette dernière, cela fait suite d’un constat qui est en baisse d’où la suggestion d’insérer les différentes générations de féministe afin de résoudre la question. Elle ajoute « on s’est rendu compte que y’avait un véritable problème de transmission de mémoires mais aussi de transmission de valeur et que ce féminisme de manière général est traversé par beaucoup de thématiques qui a divisé, qui a affaibli le mouvement du thématique, tout ce qui est voile, accoutrement, tout ce qui est polygamie et autres. »C’est ainsi selon cette dernière de cette suggestion de les mettre ensemble pour réduire ce gap car estimant qu’il y a un Fosset entre les anciennes et la jeune génération sur la problématique pour mieux se recentrer, mieux se comprendre, mieux discuter ensemble sur cette question.
S’agissant des réalités culturelles qui peuvent être source d’obstacles ou entrave pour la réalisation des objectifs, elle précise peut être un problème de compréhension même si elle soutient que le féminisme figure dans les livres sacrées comme dans le coran « être féministe tout simplement c’est combattre les questions d’injustices, les questions d’égalité en femme, c’est une action humaniste ,c’est une idéologie qui combat contre toute injustice entre les hommes et les femmes »Face aux défis, nombreux sont-ils comme le souligne-t-elle dont les inégalités, les disparités entre les hommes « il est important de se recentrer et aussi de se développer, c’est le plus grand défis aujourd’hui »conclut-elle.