SONES: KMS ,OBJECTIF RÉSORBER LE DÉFICIT EN EAU

KMS3 pour mettre fin au déficit d’eau
Le projet de construction de la troisième usine de traitement et de pompage d’eau potable de Keur Momar SARR a été lancé ce mercredi 07 aout 2019.C’est en guise du renforcement de l’alimentation en eau pour multi usages sur l’axe Louga, Thiès, Dakar que s’est inscrit cet atelier officiel des activités de la mission IEC (Information, Education et Communication).


En collaboration avec ses partenaires financiers, le gouvernement du Sénégal dans son programme a pris en compte la construction d’une troisième usine de traitement d’eau à Keur Momar SARR dénommée KMS3.Dans leur déclaration, il est souligné que cette nouvelle structure contribuera à résorber le déficit en eau à Dakar et les localités situées le long de la conduite. Le gouverneur de la région de Dakar Alassane SALL a d’abord félicité le directeur général de la SONES pour avoir bien voulu organiser cet atelier qui d’après lui reste opportun tout en impliquant les parties prenantes au projet(services publics, autorités administratives, le cabinet en charge du volet IEC, les populations, les élus locaux, les chefs de villages et délégués de quartier. En abordant sur le sujet du volet IEC, Alassane SALL précise que ce projet arrive à l’heure et répond à une forte préoccupation de la société à la tête desquelles le chef de l’état souhaite que cela se fasse en parfaite intelligence avec la population en attirant l’attention pour que le projet ne souffre d’aucun déficit de communication et d’information « Que ses acteurs s’approprient ses projets pour que dans la conduite des projets qu’on est moins de difficultés. »dit-il. En abondant dans le même sens, il ajoute : « nous estimons que ce projet KMS3 est d’une importance capitale non seulement pour l’état du Sénégal, pour les autorités et surtout les populations particulièrement les populations de Dakar. »
Pour le directeur général de la SONES le projet de reconstruction KMS3 est une réponse durable de l’état du Sénégal à la problématique d’accessibilité et de disponibilité de l’eau potable dans la région de Dakar et de ses environs. A cet effet, il mentionne que cela polarise 70% des besoins de consommation avant de souligner l’effort du gouvernement pour atténuer ses problèmes d’accès à l’eau d’où il cite la difficulté de certains quartiers qui sont en manque d’eau comme Cité Fadia,Parcelles Assainies,Nord-Foire,Ouest- Foire et tant d’autres. Ainsi il a tenu à rassurer en affirmant que des solutions sont prévues en termes de forages et d’augmenter les capacités de production à l’image de 30%.S’agissant des chiffres, il évoque que KMS3 va doubler la capacité de production qui pourrait on estimer à 185.000 atteindra avec ce projet 200.000 avec un cout de 275 milliard de FCFA. « Ce projet d’une telle envergure ne peut se faire bien entendu pour déranger la quiétude des personnes. C’est ainsi que près de 2000 personnes sont affectés avec ce projet. »Confirme-t-il.
Dieynaba AGNE