Sons de Xew, Cris de rue : Un mélange hétérogène, pour un beat assez atypique (en expo, du 24 mai au 20 juin à la UMA House)


Sons de Xew, Cris de rue : Un mélange hétérogène, pour un beat assez atypique (en expo, du 24 mai au 20 juin à la UMA House)
Sons de Xew, Cris de rue : Un mélange hétérogène, pour un beat assez atypique (en expo, du 24 mai au 20 juin à la UMA House)

La rue a ceci de particulier : elle présente une panoplie de découvertes, les unes plus surprenantes que les autres. Mais la rue, c’est également du son. Dans la rue ou dans les cérémonies, qu’ils viennent des voitures ou des maisons en construction, c’est un méli-mélo que rien ne semble rassembler. C’est pourtant la trouvaille de Diss Crimination. Sidy Talla, de son vrai nom, a décidé de compiler, d’assembler, d’épouser ces sons.

À travers ces sons presque invraisemblables, il a réalisé un projet de neuf titres justement issus de ces bruits. L’exposition se fera du 24 mai au 20  juin à la UMA House, dans le cadre de la biennale de Dakar. Ce concept a été rendu possible grâce à une collaboration entre 2be musik, la petite tribu et Uma.

Le concept s’appelle Noise of the City. Le concepteur s’en explique. «Je capture les sons de ma cité, bruits de xew, cris, passage de voiture, construction de maisons, klaxons de voitures, tous ces bruitages et en faire un beat original. Ensuite, le regroupement de tous ces beats dans un album, mais c’est surtout une manière originale de promouvoir l’image de ‘2bedaxé’. Une suite de vidéos suivra et sera publiée sur la page de 2bedaxé », a-t-il détaillé.

Poursuivant, Diss par ailleurs patron de Eyelit Studio explique que le concept de Noise of the City se définit par le fait d’écouter le bruit, percevoir le son de sa voix, entendre sa musique et lire sa pensée. «Noise of the City, un projet collaboratif et interactif qui fait vivre différentes captations sonores à travers une carte digitale, graphique et sonore », a-t-il précisé.

Seneweb

Previous L'Association des Meuniers Industriels du Sénégal (AMIS) réclame 10 milliards à l'État
Next La 3e édition du Carnaval de Dakar: un outil de marketing territorial (promotrice)