SUITE A UN CONCLAVE DE 2 JOURS: Les jeunes de la République des Valeurs se disent bien outillés et dénoncent l’achat de conscience qui rythme le parrainage


L es jeunes engagés de la République des Valeurs de Thierno Alassane Sall ont fait face à la presse hier suite à un séminaire de 2 jours qu’ils ont organisé au niveau de leur siège. Cette rencontre riche en enseignements, si l’on en croit ses initiateurs, a permis d’aborder beaucoup de questions notamment le parrainage. Ces jeunes qui se disent confiants que le parti atteindra le nombre de signatures exigé pour faire partie de la présidentielle de 2019 ont également loué les qualités de leur mentor qu’ils considèrent comme l’un des meilleurs candidats.

 

« Nous sommes ici dans le cadre d’un séminaire dénommé 48h des journées universitaires de RV. Le premier jour on a insisté sur le développement personnel. Nous voulons un changement de comportement chez la jeunesse. Pour la deuxième journée, il y avait un panel avec comme thème le militantisme affirmé. II est aujourd’hui temps que la jeunesse occupe des postes de responsabilité dans les instances de décisions. L’autre thème porte sur la Jeunesse au service de la République » a indiqué Mamadou Dieng qui renseigne que ces différents thèmes ont été modérés par des membres de leur parti qui, selon lui, regorge de potentialités. Cette rencontre de 48 heures a permis selon Mamadou Dieng de réunir 120 jeunes qui sont venus de toutes les régions du Sénégal. Les poulains de l’ancien ministre de l’Energie ont saisi la balle au rebond pour se prononcer sur la campagne de parrainage, ils n’ont pas manqué de fustiger l’achat de conscience qui est très fréquent dans cette campagne. «Nous nous sommes prononcés sur la collecte de signatures et des séances de sensibilisation sur l’achat de conscience. Ce parrainage qui devait être un jeu démocratique est aujourd’hui détourné de son sens. Malgré tout, nous sommes conscients du travail que nous menons sur le terrain et notre candidat va atteindre le seuil des signatures. II n’y aura pas une surprise de dernière minute ou de désistement de la part de notre candidat. Nous irons bien aux joutes de 2019 avec un programme sérieux. Nous allons porter sa communication pour qu’il soit bien compris par les Sénégalais », souligne-t-il. Le porte-parole du jour de poursuivre en rappelant que leur mentor est un vrai patriote qui met en avant les intérêts du Sénégal. Raison pour laquelle, dira-t-il, que le natif de Thiès a refusé de signer un contrat qui n’est pas profitable au Sénégal. « Vous vous rappelez en tant que DG, il a demandé la réduction de son salaire car il considérait que c’est inadmissible qu’un Directeur Général puisse empocher 20 millions par mois au moment où les Sénégalais manquent de tout. Voilà quelqu’un que le Sénégal mérite comme Président », se réjouit M. Dieng. Interpellé sur le programme de leur leader, Mamadou Dieng de renchérir qu’ils sont au moment de la collecte de signatures pour le parrainage. Toutefois, assure-t-il le moment venu leur candidat présentera aux Sénégalais un programme qui pourra sortir le pays de l’auberge, a-t-il conclu.

Previous DEKHEULE : Le musée du héros national LAT DIOR réceptionné ce samedi
Next TENTATIVE D'IMMOLATION DEVANT LE PALAIS: Cheikh Diop a succombé à ses blessures