**Tensions à la Gueule-Tapée : La Fermeture du Centre de Santé Élisabeth Diouf Déclenche la Colère des Habitants**


 

*Dakar, le 3 /09/2023*  rédiger par infosdujou.sn

– Le Centre de Santé Élisabeth Diouf, situé dans le quartier de la Gueule-Tapée à Dakar, a récemment été le centre d’une controverse majeure suite à sa fermeture, comme rapporté par le quotidien « Walfajri » dans son édition du jeudi 31 août 2023. Cette décision a déclenché une vague de mécontentement parmi les résidents locaux, ainsi que l’intervention du délégué de quartier. Ils ont uni leurs forces en lançant une pétition, adressée au commissariat, dans l’espoir de faire pression pour la réouverture du centre.

La fermeture du Centre de Santé Élisabeth Diouf a suscité une vive indignation parmi les habitants de la Gueule-Tapée, qui considéraient cet établissement comme un pilier essentiel de leur communauté. Le délégué de quartier a également exprimé sa consternation face à cette mesure drastique, soulignant l’importance vitale de l’accès aux soins de santé pour les résidents du quartier.

Pour rappel, lors d’une interview accordée à la RFM, le préfet de la ville de Dakar, Mor Talla Tine, a justifié la fermeture du centre en le qualifiant de « fonctionnement illégal ». Il a ajouté que des sommations avaient été envoyées dès le mois de janvier pour mettre en lumière les problèmes liés à son fonctionnement.

La communauté de la Gueule-Tapée n’entend cependant pas rester les bras croisés. La pétition en cours au commissariat vise à sensibiliser les autorités locales sur l’importance cruciale de ce centre de santé pour les résidents. Les signataires de la pétition insistent sur le fait que la réouverture du Centre de Santé Élisabeth Diouf est essentielle pour garantir l’accès aux soins de santé de qualité dans leur quartier.

La situation demeure tendue, et les habitants de la Gueule-Tapée restent déterminés à faire entendre leur voix jusqu’à ce que des solutions satisfaisantes soient trouvées. La réouverture du centre de santé est devenue une priorité communautaire, alors que les autorités locales sont interpellées pour trouver un terrain d’entente qui répondra aux besoins de santé de la population locale.

Précédent Titre : "Les travailleurs de l'anacarde à Ziguinchor : Une quête légitime pour des salaires équitables et des conditions de travail dignes"
Suivant "Indemnisation : Le Projet du Port de Ndayane Compense les Personnes Affectées à hauteur de 719 millions de FCFA"