Visite d’amitié,de courtoisie,et de partenariat des parlementaires français à Dakar.


Une délégation des parlementaires français séjourne actuellement au Sénégal avec pour l’objectif « l’aide publique au développement ».


Profitant de cette occasion, la délégation s’est rendue au collège de Hann Bel Air, construit, il y’a 3ans, dans le cadre du programme d’amélioration du développement l’enseignement moyen et secondaire dans la région de Dakar,( ADEM), l’Agence Française de Développement, et la commune de HANN BELAIR par
La mise en œuvre L’AGETIP ont réalisés . ce programme novateur, qui va révolutionner l’enseignement moyen et secondaire dans notre pays,
C’est pourquoi le Directeur Général de l’AGETIP, El Hadji Malick Gaye, maitre D’oeuvre de la cérémonie, n’a pas manqué de relever les paramètres qu’il eût fallu maîtriser pour parvenir à ce résultat. En effet au niveau de la conception, l’AGETIP a choisi de doter à chaque site une architecture différente, adaptée à l’environnement et à sa géographie tout en gardant les mêmes fonctionnalités d’un collège moderne est orienté vers les sciences.
Pour la mise en œuvre, l’agence avait pris l’option délibérée de recourir à des PME locales malgré la difficulté des sols marécageux et argileux.
Afin de se donner les moyens de livrer de la bonne qualité, des bureaux d’études seront mis à contribution pour des études géotechniques et un encadrement rapproché pour accompagner les entreprises.
Une vingtaine de prestataires seront mobilisés et 1500 emplois temporaires créés.
Aujourd’hui, dira le Directeur Général, pour s’en réjouir, après 3ans d’utilisation, les ouvrages sont intacts, les équipements dotés des technologies de dernière génération sont utilisés à la grande satisfaction des populations enseignants,élèves et parents .
On peut affirmer sans ambages que la famille éducative dans son ensemble et les élus locaux ont plébiscité la réussite de ce programme.
Prenant la parole, Mr Marc le Fur Vice-President de l’Assemblee Nationale Française s’est dit impressionné par la qualité du joyau vu l’efficience et la pertinence des choix opérés.
Mme Frédérique Dumas vice-présidente du groupe d’amitié france-sénégal s’est félicitée de l’utilisation du savoir-faire local et surtout du résultat obtenu.
Déjà les parlementaires dans leur totalité se sont projetés sur les futurs chantiers à ouvrir …
A l’issue de la visite le sentiment de satisfaction générale avait fini d’installer un climat empreint de cordialité.

Précédent Fondation Tony Elumelu(TEF) pour une autonomisation des entrepreneurs Africains
Suivant L'AFD et l'Etat du Sénégal pour un partenariat du développement durable