Assemblée Générale constitutive de l’union des mutuelles du ministère de l’économie, des finances et du plan(UMEF) Le projet d’UMEF : une initiative de la douane sénégalaise, du trésor et des agents de la DG des impôts et des domaines


Les mutuelles des douanes sénégalaises en fusion avec le trésor et les agents de la direction générale des impôts et des domaines vient de mettre en place le projet d’UMEF (Union des Mutuelles du Ministère de l’Economie, des finances et du plan).Cette union s’est manifesté ce mercredi 14 novembre 2018 sous une forme d’assemblée général regroupant les principaux acteurs concernés.

C’est sous l’égide de la fonction publique que le projet d’UMEF a été mis en œuvre  avec les structures des douanes sénégalaises en coopération avec le trésor et les agents de la direction générale des impôts et des domaines.

Une initiative qui s’avère être un long processus d’aboutissement pour les principaux concernés. Le secrétaire général du ministre de l’économie, des finances et du plan Bassirou Samba NIASSE au nom du ministre de l’économie affirme « c’est une réunion qui marque la naissance de l’union des mutuelles du ministère de l’économie, des finances et du plan, je voudrais à l’entame de mes propos vous exprimer mes félicitations et encouragements du ministre de l’économie, des finances et du plan qui dit que c’est du ministre délégué chargé du budget pour cette belle initiative et surtout pour votre sens de la solidarité et du dépassement. »

Pour le SG du ministre, le ministre de l’économie a toujours invité les différents partenaires sociaux du ministère à privilégier l’unité afin de faciliter les échanges et la prise en charge des préoccupations de l’ensemble des agents du ministère voir de l’ensemble de la famille du ministère de l’économie, des finances et du plan. A l’endroit  du président du conseil d’administration, il dit « en décidant de mettre sur pied l’union des mutuelles du ministère de l’économie, des finances et du plan, vous jetez des bases d’une mutualisation des moyens et d’une mise en cohérence des différentes activités menées dans le domaine. Vous mettez ainsi en œuvre la volonté du ministre pour qui la création et le renforcement des structures mutualistes et des dispositifs d’assurance collective constitue une grande préoccupation. »

A cela, il précise que ceci s’agit de l’un des objectifs poursuivis à travers notamment la réorganisation du ministère intervenu en septembre2014 et de façon plus récente et plus spécifique de la création de l’équipe projet chargé d’une mise en place d’une mutuelle sociale au sein du ministère pour prendre en charge la couverture sociale complémentaire des agents ainsi qui sont hors des trois champs de mutuelles qui existent «  tout le reste, nous avons envisager de mettre sur pied une couverture sociale pour le reste. »En revenant sur le secteur de la santé, il  confirme que les mutuelles de santé sont l’une des composantes de l’économie sociale et solidaire et souligne qu’elles sont à but non lucratif avant de dire que la conformité au principe de solidarité, de l’égalité, de la liberté, de la démocratie, de l’indépendance et de l’équité est d’une nécessité « elles ont permis une nette amélioration du dispositif social de nos agent et des membres de leur famille à travers notamment la couverture médicale complémentaire.

Elles viennent en appoint au dispositif de prise en charge des soins médicaux de l’état qui comporte des limites parce que ne couvrant pas les frais pharmaceutiques qui constituent selon les études près de 60% du protocole de soin. »D’où l’importance de la mutualité qui selon lui est une solution à la couverture de la maladie universelle. Cette union est d’une importance au Sénégal selon M.Assane DIOP, conseiller spécial du président de la république qui pense : « cette union pourra être un élément catalyseur pour une mutualité sénégalaise très forte qui devra jouer très important au niveau international parce qu’il ne faut pas oublier qu’il y’a l’union africaine de mutualité et le Sénégal est très attendu. »

Précédent Op-Ed de la Cellule Economie de la République des Valeurs – « Reewum Ngor » : Le mandat de Macky Sall a mis l'économie sénégalaise à genoux, un second l'achèverait
Suivant RAID TERANGA : marche de solidarité Dakar Lac Rose l'association Daniel Doizé et Alfabé Event.