La promotion d’une culture de prévention des risques professionnels Laréduction des risques en milieu professionnel, un centre d’intérêt pour la caisse de sécurité sociale et la Préventica


Les agents de la caisse de sécurité sociale et l’organisation internationale dénommée la préventica se sont réunis avec la presse ce mardi 13 novembre 2018 pour discuter de la promotion d’une culture de prévention des risques professionnels en prélude de la 2ème édition du forum international Préventica-Sénégal. Les cadres de l’administration et collaborateurs de la préventica sont venus assistés à ce point de presse dirigé par le directeur de la caisse de sécurité sociale M.Assane SOUMARE, de M.Eric DEJEAN-SERVIERES, commissaire général des congrès par le salon PREVENTICA et de Mme Marie DIALLO, directrice de la prévention des risques professionnels de la caisse de sécurité sociale.

En conférence de presse, les agents de la caisse de sécurité sociale, partenaire de l’organisation internationale qu’est la préventica ont plus que réaffirmer leur volonté pour une baisse des accidents de travail dans les entreprises.

Pour ce point de presse consacré au lancement de la 2ème édition du forum international Préventica- Sénégal, le Dg de la caisse de sécurité sociale a prononcé son mot de bienvenue à l’assistance avant de donner la parole au représentant de la préventica M.Eric DEJEAN –SERVIERES qui a fait un petit résumé de la première édition du forum sur la prévention des risques. Pour celui-ci, si on envisage de faire une deuxième édition c’est parce que la première a connu des résultats satisfaisantes « A l’issue de cette première édition, vraiment on était heureux de constater que cet évènement avait du sens et ce sens on a pu l’identifier grâce à la quantité de personne et des participants à cette première édition de Préventica Dakar. »

Selon le représentant de la Préventica, le concept de la réalité de terrain et l’image de la prévention des risques sont d’une importance capitale. A cela, il ajoute que : « c’est un événement totalement sociétal, un enjeu de société majeure aujourd’hui que de gérer la prévention des risques et c’est pour ça qu’on est réunis aujourd’hui et qu’on se bagarre parce que c’est autant intéressant que pendant 3 jours, c’est intéressant pendant 3 jours parce que on voit beaucoup de monde, d’experts de journalistes etc… » Le renouvellement des ateliers pédagogiques, de pratique à l’exemple de la manipulation de produits chimiques, manipulation d’extincteur est également envisagé pour montrer aux gens à travers des stands comment faire en cas de risque et ceci en accompagnement avec les sapeurs-pompiers associés à cet événement.

M.Eric signale aussi qu’un certain nombre de temps fort seront organisé cette année tels que la réception d’ouverture, plusieurs opérations, des remise de prix et auxquels des participants vont prendre part. Par rapport à l’intérêt de passer 2 à 3 jours c’est d’abord selon la vision de préventica d’offrir la possibilité aux gens de venir assister à cet événement et d’accueillir plus de monde dans de bonnes conditions.

Et pour ce qui est de l’innovation, il est prévenu de travailler sur de nouveaux d’activités qui concernent le bâtiment, l’industrie qui feront l’objet des comités scientifiques en plus de proposer aux entreprises participants de l’année dernière de venir montrer leur expérimentation aux visiteurs de ce salon.

Précédent Ibrahima Amadou Sarr, Président du CRSE porté à la tête du Réseau des Régulateurs Francophones de l'Énergie
Suivant Souleymane Téliko, président UMS : «le retard noté dans le dossier du double meurtre de Médinatoul Salam ne se justifie pas»