Societe le nouveaux DG de l’ARC Ibrahima Cheikh Diong fixe ses objectifs


Ibrahima Cheikh DIONG, nouveau DG de l’ARC exprime ses nouvelles
orientations dans la gestion des risques de catastrophes en Afrique
Nommé nouveau directeur de l’ARC (African Risk Capacity), M. Ibrahima
Cheikh DIONG a fait sa déclaration. Face à la presse, il a défini l’institution, sa
stratégie, ses axes d’interventions et son impact auprès des populations
vulnérables à travers le continent.
L’ARC se positionnant comme un leader dans la gestion des risques de catastrophes en
Afrique, elle est une agence spécialisée qui a pour but d’aider les pays africains à bien
anticiper et gérer les catastrophes naturelles.M.Ibrahima Cheikh DIONG affirme que c’est
pour apporter une réponse africaine à ces problématiques que l’Union Africaine a créé cette
institution.34 pays membres en plus de l’UA forment un bel exemple de partenariat selon
lui regroupant les pays africains, les bailleurs de fonds, les institutions de recherche et les
acteurs de l’assurance « c’est un bel exemple de partenariat mais à la base, l’Afrique joue un
rôle de leadership extrêmement important »a-t-il asséné.
Ainsi pour accompagner l’état, le nouveau DG de L’ARC s’appuie sur trois axes dont la
planification, la préparation et la réponse aux catastrophes. « Gérer, c’est anticiper en ayant
une visibilité à ce niveau de risques » nous dit- il car pour lui, un pays doit avoir une bonne
visibilité par rapport aux risques de catastrophes. La recherche, l’innovation technologique
sont pour eux des outils qu’il faut mettre à la disposition des états en développant des
modèles permettant à ce que l’index de risque du pays soit connu de manière transparente
et ouverte. En terme d’impact, il confirme 62 contrats d’assurance signés au Sénégal depuis
2014 au niveau des pays membres équivalent de 100 millions de primes versés et avec une
couverture d’assurance à hauteur de 722 millions de dollars. Il ajoute « Et le plus important
72 millions de personnes ont été protégé, des personnes vulnérables dans ses pays là et qui
ont pu bénéficier effectivement de l’appui que nous apportons ».

Previous Football: deux matchs amicaux pour les lions de la teranga
Next Contribution : "sauvons le Sénégal " par Pape Moussa Sow