ENFANCE EN RUPTURE « LE PLER FAIT PLAISIR AUX ENFANTS DEMUNIS


L’ONG Rabec a fêté la sortie de la 9ème génération des filles bénéficiaires du Programme de Lutte contre l’Enfance en Rupture « PLER » en présence des autorités municipales .La marraine de cette promotion est Mme Aminata Diop Samb Directrice Générale du Fonds de Développement et de Solidarité Municipale (FODEM) de la Ville de Dakar .La cérémonie hauts en couleurs a permis aux bénéficiaires sortantes des 3 antennes de recevoir leurs parchemins et les encouragements de la structure dans la nouvelle vie active qui les attend .Le public a été gâté par des sketches et prestations des apprenantes qui rappelle l’actualité de l’enfance en rupture

« Le PLER, une solution durable contre les violences faites aux filles »a déclaré Mme Aminata Diop Samb Directrice Générale du Fonds de Développement et de Solidarité Municipale (FODEM) de la Ville de Dakar ce mercredi 31 mars 2021 à Dakar. C’etait à l’occasion de la cérémonie de sortie de la 9 eme promotion du Programme de Lutte contre l’Enfance en Rupture (PLER) . A l’endroit l’ONG RABEC , elle indique que cette structure forme, éduque et donne un toit aux jeunes filles en rupture et forme les jeunes filles dans 18 matières dont trois spécialisations potentielles à savoir la coupe-couture, la coiffure et la restauration.Elle ajoute « J’ai bénéficié de ces formations sans rien payer en retour, ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre ces genres d’ONG ».Selon Mme Samb “Au-delà de reprendre les bases de l’éducation de ces jeunes femmes qui n’ont jamais fréquenté l’école ou l’ont quitté très tôt, le programme entend redonner leur fierté à ces filles qui s’étaient abandonnées elles-mêmes. Elle a aussi réaffirmé l’importance que les autorités municipales accordent à ce programme qui va bénéficier d’un accompagnement afin de permettre à ces jeunes femmes d’être financièrement autonomes
Prenant la parole M. Youssoupha Badji le secrétaire exécutif du Rabec a rendu un vibrant hommage à la marraine qui a toujours soutenu les actions du RABEC notamment ce programme qui s’intéressent à ces filles issues de familles précaires ,orphelines ou de parents divorcés impactées par les mariages précoces et les grossesses précoces.
Pour Mme Aminata Diallo au nom du maire de Dakar conseillère en genre et protection de l’enfance à la Ville , ce type de programme rejoint le projet de doter la Ville de maisons de l’enfant car la place de cet être vulnérable n’est pas dans la rue ou chez les chefs de quartiers. ” Ils doivent avoir des sites d’accueil et le conseil municipal collaborera avec des structures comme le Rabec

Previous Le Front de résistance nationale a décidé de suspendre sa participation aux travaux de la commission politique du Dialogue national.
Next inauguration terrain NGB:" Matar Ba est un opposant de Macky SaLL dans la commune de biscuiterie je lui donne un avertissement "Arona Coumba Ndofene Diouf